Femme enceinte : comment purifier l'air intérieur ?

Dernière mise à jour : 20 oct.

Vous ne le saviez peut-être pas mais l'environnement est un facteur très important quand un bébé arrive. En effet, certaines études ont déjà démontré que la pollution entraîne des répercussions sur les fœtus. Il faut donc, durant cette période de grossesse, faire très attention en prenant quelques précautions. Vous trouverez donc, dans cet article, plusieurs petites astuces simples à faire pour purifier l'air de votre intérieur !

Une femme enceinte


Pourquoi la pollution est-elle dangereuse pour bébé ?

Beaucoup de particules fines émanent des véhicules thermiques ou des émissions liées au chauffage et aux activités industrielles, celles-ci sont partout ! Vous pouvez en trouver dans les villes et même en campagne, les femmes enceintes peuvent donc être exposées aux pollutions.


Mais faites attention, la pollution n’existe pas qu’à l’extérieur mais aussi dans votre maison ! Ces chiffres peuvent vous étonner mais l’air intérieur que nous respirons 80% du temps est 5 à 7 fois plus pollué que l’air extérieur et on y trouve plus de 900 substances chimiques : fumées de cuissons, peintures, meubles neufs, bougies parfumées, encens ou bien produits ménagers. Il faut donc penser à bien aérer la maison tôt le matin avant les heures où l’activité humaine est trop intense. Pensez, de même, à regarder la qualité de l’air extérieur en temps réel grâce à des applications qui vous le permettent, comme celle qui vous donne la météo sur votre téléphone. Ainsi, vous pouvez ajuster vos habitudes car nos modes de vie ont changé et la pollution de l'air a augmenté en quelques années, donc la santé du bébé est de plus en plus affectée.


Cette pollution va provoquer, sur la femme enceinte, de nombreux risques (soutenu par plusieurs études dont l’Inserm en 2018). Votre bébé est possiblement menacé, dû à l’exposition aux particules fines, à un risque de naître avec une petite taille (qui entraînera des conséquences sur son cerveau) ou encore d’attraper des maladies respiratoires, nerveuses, neurologiques ou même auditives.


QUELQUES GESTES FACILES


1. Aérer

N'oubliez pas d'aérer votre maison quelques minutes chaque jour, de préférence tôt le matin et tard le soir, car l'accumulation de substances et d'objets potentiellement toxiques dans votre maison peut rendre votre environnement moins respirable. L’aération est le meilleur purificateur d’air existant !


2. Les bougies parfumées et désodorisants chimiques sont à éviter

Ils n’éliminent pas les mauvaises odeurs mais ils les masquent ! En plus de ça, ils dégradent la qualité de l’air chez vous à cause de particules fines qui peuvent irriter vos voies nasales et vos poumons, mais aussi provoquer des allergies et des maladies respiratoires. A la place, si vous souhaitez parfumer votre maison, optez pour des solutions naturelles comme des bougies 100% naturelles, des pots-pourris ou du bicarbonate de soude.


3. Bannir les produits d’entretien toxiques

En effet, 91% des produits ménagers contiennent des composants chimiques qui sont dangereux pour l’environnement ou qui sont responsables d’allergies, de lésions pulmonaires et ils émettent du formaldéhyde, une substance cancérogène avérée pour l’homme, d’après le CIRC (Centre international de recherche sur le cancer).

Pour ça, n’utilisez que des produits d’entretien qui sont naturels comme le vinaigre ménager, le bicarbonate etc. Les labels peuvent vous aider à choisir, pensez donc à privilégier Ecocert, Ecolabel, Nature & Progrès ou encore NF Environnement.

Et évitez les produits tels que ; les déboucheurs de canalisation (acides forts extrêmement nocifs), tous les vaporisateurs (décapants pour four, lave-vitres, désodorisants, assainissants...) car ils ont des COV irritants, allergènes, voire toxiques et les blocs WC (substances chimiques irritantes).


4. Le tabac ne doit pas rentrer chez vous

Évitez d’être exposés aux méfaits du tabac. Protégez-vous et votre bébé ainsi que votre famille, en demandant que les personnes fument dehors pour éviter de laisser les composants de la fumée s’incruster dans les tissus de votre maison.


5. Ventiler la chambre de bébé

Vous voulez faire la décoration de la chambre de bébé ? L’achat de meubles peut faire apparaître des substances chimiques pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines après l’ouverture de l’emballage : il faut penser à aérer et même quand vous allez utiliser des décapants, de la colle ou encore de la peinture. Il est conseillé de s’y prendre 2-3 mois avant la naissance pour limiter les risques de pollution de l’air.


6. Ne pas boucher les entrées d’air

Tout est dit dans le titre ! Ne bouchez pas vos entrées d’air, VMC ou bouche d’extraction et nettoyez-les régulièrement.


On veut savoir : avez-vous adopté un rythme plus sain durant votre grossesse ? Qu’avez-vous changé comme habitude ? Rejoignez nous sur Instagram et Facebook pour discuter avec nous !